Cet os est le numéro 4 sur 5 du cadavre Marvel fait son cinéma

The Avengers date de 2012, et 2013 a laissé son lot de révélation dans les productions Marvel.

marvel_4_1En 2013, deux nouveaux Marvel de la série Avengers voient le jour. Iron Man 3 et Thor, le Monde des Ténèbres. Le premier est curieux à plus d’un titre, car il semble complètement sortir du cadre de la série. Il met en exergue des problématiques qui ne concernent apparemment que Iron Man et War Machine (qui devient Iron Patriot dans le film… oui, ça pue le patriotisme américain sirupeux) alors qu’un Captain America serait bien avisé de s’en occuper… Mais non. Tony Stark se retrouve confronté seul à l’AIM (Advanced Idea Mechanics), son ennemi de toujours (du moins dans le comics, l’AIM est l’un de ses ennemis intimes mais ennemi de beaucoup de super-héros en fait), une société dont les technologies veulent supplanter celle vendue par Stark Industries, mais finalement utilisée à des fins terroristes. Ce film se plaisait à mettre en scène un méchant particulièrement charismatique de l’histoire BD d’Iron Man, le Mandarin, puisque c’était son tout premier adversaire. Mais il s’avère que Marvel fait un joli pied de nez aux fans en faisant du Mandarin une pure fiction au service de la fausse propagande terroriste montée de toute pièce par l’AIM. Donc c’est tout du flan. En fin de film, Tony Stark se débarrasse de son addiction au port de l’armure d’Iron Man (oui, étrange addiction s’il en est) et fait sauter toutes ses créations. Dans ce film, pas un seul indice, pas une seule référence à ce que pourrait être la suite… Enfin pas tout à fait. Il se trouve que Tony Stark est le narrateur de l’histoire du film et qu’en fait, il en fait le récit à un tiers, et ce tiers, c’est Bruce Banner (Hulk) avec qui il est apparemment copain comme cochon. Donc, comme c’est Tony qui raconte et qu’il est parfois (voire souvent) un bel affabulateur, il peut bien avoir enjolivé certains détails ou modifié la fin de l’histoire pour laisser penser qu’Iron Man, c’est fini. Quoiqu’il en soit, ça ne nous donne pas beaucoup d’éléments pour voir où ça nous conduit alors qu’on sait qu’Iron Man rempile pour au moins 2 autres films Avengers.

marvel_4_2Ce qui est beaucoup beaucoup plus probant en revanche, ce sont les révélations de Thor, le Monde des Ténèbres, qui est une suite et conséquence bien plus directe de The Avengers. Si le scélérat de cet opus n’a rien à voir avec ce qui précède et fait référence à une vieille campagne militaire des Asgardiens à l’aube des 9 Royaumes d’Yggdrasil, c’est sa conclusion qui apporte, en moins d’une minute de scène tous les éléments qui participe à l’intrigue de Thanos. Déjà, Loki, qui a été à son service est à nouveau libre et dirige Asgard en ce faisant passer pour Odin dont on ignore ce qu’est devenu le vrai. Ensuite, et c’est le point le plus important qui tient en une phrase, deux amis asgardiens de Thor rendent visite à un type nommé le Collectionneur et lui confie la boîte contenant le pouvoir ténébreux (qui s’appelle l’Ether) dont voulait se servir Malékith (le méchant du film) en indiquant que comme le Tesseract (le cube cosmique) est déjà dans la salle des coffres d’Asgard, il est imprudent de garder l’Ether à côté. Après leur départ, le Collectionneur se félicité de disposer de l’Ether en précisant qu’il ne lui manque plus que 5 artefacts…

Ah bah ça, si c’est pas de l’indice qui déchire ! Puisque depuis un moment on se demande à la fois ce que fait le Gant de l’Infinité à Asgard, l’on découvre que le Tesseract et l’Ether pourraient bien être deux des 6 Joyaux de l’Infini évoqué plus haut.

Profitons de ces révélations pour parler un peu du Collectionneur, interprété ici par Benicio del Toro qui sera à l’affiche, dans ce même rôle, dans un prochain Marvel mi-2014, les Gardiens de la Galaxie. Dans le comics, il existe une catégorie de personnes dans l’univers nommées les Doyens. Ce sont les êtres les plus anciens de l’univers. Ils sont nés des civilisations qui se sont formées les premières après le Big Bang, ont évolué et décliné jusqu’à disparaître pour ne laisser qu’un seul et unique représentant, les Doyens. Ces êtres n’ont en commun que leur âge et leur ancienneté. Ils se connaissent mais ne s’apprécient pas forcément. Chacun d’eux a acquis l’immortalité au travers d’une passion si intensément importante qu’ils ont transcendé leurs propres mortalité. Ils ont chacun adopté un surnom en rapport avec ladite passion. Le Collectionneur est l’un d’eux. Sa passion est de collecter tout ce qu’il y a d’unique dans l’univers (il va même jusqu’à penser que ses « collègues » Doyens devraient faire partie de sa collection), êtres ou choses, il ne recule devant aucune tractation pour les acquérir et les conserver.

marvel_4_3Cinq des Doyens, dans l’histoire comics de l’univers Marvel, ont été en possession chacun d’un Joyau de l’Infini. En revanche, bien qu’ils soient fiers de posséder ces pièces uniques, ils n’en connaissaient pas l’usage. Et il se trouve que Thanos vint à la rencontre de chacun d’eux pour leur prendre et ainsi les réunir sur le Gant de l’Infinité (J’ai bien dit 5, le 6ième n’était pas en possession d’un Doyen, mais son possesseur n’a pas fait plus de difficulté à Thanos pour le lui donner… Enfin, n’a pas fait de difficulté à Thanos pour qu’il lui prenne ! 🙂 ). Sachant tout cela, l’implication du Collectionneur dans l’histoire cinématographique de la saga Avengers a beaucoup de sens, et les Gardiens de la Galaxie, la production 2014 qui le mettra en scène, sera lourde de sens dans l’intrigue globale.

A présent… enfin dans le prochain épisode… parlons du futur…

Les os du même cadavre<< Marvel fait son cinéma : ThanosMarvel fait son cinéma : Vers l’Âge d’Ultron et pire si affinité. >>

Tags: , , , , , ,

Cet article a été publié le jeudi 6 février 2014 à 18:00 et est classé dans Cinéma, L'Ours. Vous pouvez suivre les commentaires sur cet article en vous abonnant au flux RSS 2.0 des commentaires. Vous pouvez faire un commentaire, ou un trackback depuis votre propre site.

Laisser une réponse

Nom (*)
Courriel (ne sera pas publié) (*)
Site
Commentaire

Slider by webdesign