17
Fév

TESO, bêta-déception

   Ecrit par : Wiz   in Jeux vidéos, L'Ours

Cet os est le numéro 1 sur 1 du cadavre Bit à bit

TES_online_logoTiens l’accord de non-divulgation concernant TESO est levé ?! Oh, ce n’est pas que je me sente l’obligation d’en parler, mais comme j’ai eu l’occasion de tester un peu et que j’étais à l’origine très intéressé par le sujet, je vais me fendre d’un article. Mais les plus fins d’entre vous auront déjà noté le « à l’origine » de la phrase précédente, ce qui en dit long sur mon avis avant même d’avoir commencé.

Mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. TESO est plutôt pas mal. Comme on pouvait s’y attendre pour une bêta-version à un mois et demi de sa sortie officielle, c’est encore bourré de bugs, et il y en aura probablement encore un paquet non corrigés d’ici là. Mais c’est le lot de toutes les sorties récentes de MMORPG ces dernières années, pas un fichu de sortir un produit fini correct, donc bon, on va être obligé de faire avec. Outre cela, je déplore que mon opportunité de tester le jeu ait eu lieue lors des premiers tests de charge, autrement dit sur un service visiblement incapable de supporter la dite affluence de joueurs, plantant régulièrement, déconnectant ses joueurs sans prévenir et affichant même une file d’attente de plus d’une heure aux heures de grandes affluences. Ça n’incite ni à tester vraiment le jeu, ni à savourer les moindres minutes de disponibilité.

TESO_1Maintenant, parlons du contenu en lui-même. Ce qui m’attirait beaucoup sur TESO (The Elder Scrolls Online), c’était son background. Ayant été un aficionados de la série de jeu solo TES (The Elder Scrolls) depuis le tout premier (Arena), et étant carrément tombé amoureux de Skyrim le dernier en date, je ne pouvais que me réjouir de pouvoir fouler la totalité de Tamriel quelques mille ans plus tôt dans l’histoire de ce monde. L’aspect MMO en tant que tel n’était pas indispensable à cette envie, mais étant aussi adepte des jeux de ce type, la combinaison était forcément attirante.

Après quoi, je guettais surtout les critères majeurs dictant ma décision de jouer :
1 – un modèle économique intéressant pour les joueurs « casuals »
2 – de vraies nouveautés sur le concept de MMORPG
3 – un gameplay au moins comparable à TES

Et il n’y a que sur ce troisième et dernier critère que j’ai été satisfait.

Je suis un joueur occasionnel, donc consacrant guère plus de 8-10h (et disons le double quand je suis vraiment pris) par mois à un jeu en ligne. Or, depuis quelques temps, payer des abonnements mensuels pour jouer à un jeu se révèle une perte considérable d’argent. C’est bien quand on est un véritable accroc jouant tous les soirs entre 3 et 4h minimum, mais ça m’a passé. Je commence à mesurer la rentabilité d’un jeu en ligne en terme de dépense et de temps passé en jeu, et il apparaît que le modèle Free To Play me convient beaucoup plus. Payer pour un accès ou des facilités dans un jeu en ligne ne me dérange pas. Ça me paraît même normal. Mais payer un mois de service et ne pas en profiter, ce n’est pas du tout la même chose que payer au ratio du temps passé (ce qu’aucun jeu m’ayant jamais attiré n’a jamais proposé) ou pour un élément de jeu dont je dispose en permanence (des commodités comme des emplacements de banque ou des outils incassables) quand je m’y connecte. Sur cet aspect, Guild Wars 2 est le jeu qui a retenu autant mon attention que mon investissement. Hélas, TESO arrive avec un modèle économique à base d’abonnement, ce qui ne me convient donc pas du tout.

TESO_2Quant au concept du jeu, il me déçoit également. Si je lui reconnais une fidélité franche aux jeux de la franchise, il s’enterre dans une mécanique extrêmement banale pour un MMORPG. Après, je peux concevoir qu’on ne peut pas constamment réussir à renouveler le genre, mais en ce qui me concerne, quelque chose qui n’est pas au moins aussi intéressant dans sa mécanique de jeu que Guild Wars 2 ne mérite pas mon attention. Car GW2 est le premier qui élimine presque complètement la contrainte de niveau de jeu et de progression. C’est sûr, le end-gaming en a pâti, mais pour progresser dans le jeu et s’amuser en toute circonstance, quelle que soit les activités de jeu, la progression du personnage n’est pas un obstacle. Or, TESO offre un système de progression classique à base de leveling et de quêtes qui contraignent (pour ne pas dire condamnent) à vivre le jeu par étape, selon un schéma extrêmement répétitif. Le seul intérêt réside dans le contenu historique de Tamriel qui est fort riche, et la variété des objectifs de quête qui sortent parfois de l’ordinaire sans être particulièrement novateur.

Enfin, ce qui est vraiment plaisant et presque plus intéressant que GW2, c’est le gameplay du jeu, qui reproduit celui des jeux de la licence TES qui sont des modèles d’immersion dans l’action. Cela donne quelque chose extrêmement dynamique que les adeptes du genre apprécieront.

TESO_3Je reconnais à TESO d’autres qualités intrinsèques, notamment ce qui a fait le succès des opus de la série TES, comme les guildes, la richesse de l’univers, la beauté des décors, la finesse des détails culturels, l’originalité de ses races, de ses monstres et créatures, les artisanats totalement ouverts, bref, finalement le contenu dans son ensemble est fortement appréciable. Maintenant, ce qui est regrettable, c’est la disparition ou l’apparition de restriction et de contraintes liée à l’adaptation au concept de MMORPG. Nous noterons au passage, le partage des ressources récoltables avec les autres joueurs (ce qui donne lieu à des conflits basiques de joueurs), le cloisonnement du monde en zones fermées, l’étalonnage du niveau des créatures en fonction des zones, les limitations de l’économie IG pour préserver la valeur de l’itemisation, des contenus calibrés pour les groupes de joueurs, pour les raids, etc..

Pour moi, TESO s’enterre d’emblée dans un classicisme éhonté de mécaniques de MMORPG rébarbatives n’offrant en retour que l’originalité et la profondeur de son univers et des quelques artifices qui ont séduit les joueurs de la licence TES. Ce que me faisait remarquer un ami sur mon opinion était que ma recherche constante d’une vraie valeur ajoutée au genre MMORPG traduisait une lassitude de ce type de jeu. C’est très possible, mais on finit par revenir de tout. En définitive, je suis devenu très partial sur mes goûts en la matière. Ce jeu plaira très probablement aux adeptes du genre qui ne s’arrêtent qu’à la nouveauté d’un contenu très séduisant, mais pas à un vieux briscard aigri comme moi qui cherche, encore et toujours, l’ultime MMORPG qui succédera à GW2. Ce n’est pas Wildstar qui me satisfera d’avantage mais dont je ne peux pas parler encore car sous NDA. Peut-être encore ce lointain Everquest Next ? Qui sait… Ou rien, ce qui serait l’aveu de faiblesse des créateurs de jeu qui attendent peut-être qu’un génial « New » Ultima Online leur montre la Voie, et qu’un Blizzard aie les couilles d’en faire un jeu au succès mondial écrasant, afin qu’on le clone…

Et vous ? TESO ou pas TESO ? Et surtout pourquoi ?

En tout cas, pour les intéressés, ça sort fin mars et les pré-commandes sont ouvertes !

La suite quasi-immédiate du teaser paru il y a presque un an et qui est la bande-annonce officielle de TESO… Ça déchire !

Tags: , , ,

Cet article a été publié le lundi 17 février 2014 à 18:00 et est classé dans Jeux vidéos, L'Ours. Vous pouvez suivre les commentaires sur cet article en vous abonnant au flux RSS 2.0 des commentaires. Vous pouvez faire un commentaire, ou un trackback depuis votre propre site.

15 commentaires pour le moment

 1 

Bon ça me conforte dans ma première impression sur TESO. Leur modèle économique totalement suranné avec un abonnement, aucune innovation dans le style MMO (oui, le seul qui sort du lot pour cela reste GW2). Sur une vidéo, leur événements dynamiques semblaient être une copie des failles de Rift,… Je n’avais pas l’intention d’y jouer et ton petit article de blog me conforte dans ce choix.

17 février 2014 à 18:19
 2 

Ah oui tiens, bonne remarque. Je n’avais pas parler de ces événements, type « invasion » façon rift qui interviennent dans la toile de fond du jeu puisque sous la menace d’un Prince Daedra nommé Molag Bal avec qui on est confronté dès notre première connexion (au passage, notons que le démarrage du jeu est le même pour tous, mêmes pas d’intro dédiée). La cinématique de bande-annonce montre d’ailleurs le design de ces « invasions » et ce n’est pas sans rappeler les failles de la Mort de Régulos dans RIFT 🙂

17 février 2014 à 18:23
skl
 3 

Que dire de plus, pour moi aussi ce jeu est mort-né. Un gameplay très solo, absence de mécanique pouvant aider à du de-game (exemple pas d’indication des dégats effectués), un classicisme affligeant dans les quêtes… même ff14 est plus sympa coté quête. Le jeu plaira quelques semaines aux fans de Skyrim puis ils le lâcheront puisqu’il n’est pas « modable ». Au final ce pauvre jeu n’a aucun intérêt pour les non fan-boys. Pour le modèle économique, vu la qualité du jeu il y a fort a parier qu’il passe vite en free to play a la fin des période « mois-gratuit ».

17 février 2014 à 18:48
 4 

S’il passe en Free To Play, il y a des chances que je m’y intéresse par contre. Oui, moi je suis un fan-boy TES, on ne se refait pas 🙂

17 février 2014 à 18:55
Xav Garden
 5 

Perso quand j’ai testé TESO, j’ai trouvé que ça manquait de rythme et surtout de fun.
C’est effectivement hyper classique, du déjà vu et un claire regression par rapport à GW2 de ce point de vue.
Alors à l’instar de Wiz, j’ai testé la beta en plein stress test et le deuxième WE, je n’ai même pas réussi à me connecter…bon faut dire que je n’ai pas insisté très longtemps non plus.
Je trouve le jeu fade en un mot.

18 février 2014 à 14:30
Xav Garden
 6 

Perso quand j’ai testé TESO, j’ai trouvé que ça manquait de rythme et surtout de fun.
C’est effectivement hyper classique, du déjà vu et un claire regression par rapport à GW2. Alors à l’instar de Wiz, j’ai testé la beta en plein stress test et le deuxième WE, je n’ai même pas réussi à me connecter…bon faut dire que je n’ai pas insisté très longtemps non plus.
Je trouve le jeu fade en un mot.

18 février 2014 à 14:33
seb
 7 

étant fan de l’univers tes je me suis empressé de m’inscrire a la beta conclusion je ne pense qu’a y rejouer et je ne vois pas en quoi un abonnement est un soucis ce jeux est bien au dessus que tous ces free to play rien que par son univers riche, le coté exploration que je n’ai jamais vu sur aucun mmo .
puis désolé un mmo a un minimum de code pour plaire(pve ,pvp sois dit en passant qu’il est fantastique,et raid )et la qualité artistique est vraiment excellente rien que les effets du soleil et de la lumière sont superbe.ne restez sur les avis négatifs de certains et testé le par vous meme .

20 février 2014 à 14:42
 8 

Il me semble que la plupart de ceux qui se sont exprimés ici y ont joué justement. C’est mon cas au moins. Mon article ne retire rien à la qualité de la réalisation de ce jeu mais bien que fan de l’univers, je ne peux l’être d’un MMORPG qui n’a que ça à m’offrir pour un prix qui ne couvre pas le temps que j’y jouerai. Tout est là.

20 février 2014 à 14:49
seb
 9 

et j’ai oublié de parler de l’ambiance sonore qui est juste énorme^^.

20 février 2014 à 14:44
seb
 10 

je suis d’accord je ne conteste pas ton point de vue les gouts et les couleurs ca ne se discute pas.Par contre gw2 c’est pas pour moi une réfèrence.

20 février 2014 à 15:01
seb
 11 

petite remarque qu’on aime ou pas cela est une chose que par contre des gens mal renseignés qui écrivent n’importe quoi j’appelle ça de la désinformation(je vise en particulier skl) .
Un gameplay solo what?
sache que l’interface utilisateur de teso sera totalement personnalisable via les addons c’est a dire que si tu veux tu fouterras un addon pour voir les degats ,les buffs et meme pour avoir une autre barre de vie, magie et stamina plus lisible .
what teso n’est pas modable t’as deja vu un mmo modable?
les quetes sont classiques? what the fuck
ok ff 14 je voie ton délire scenaristique….

ps: dsl pour ce petit recadrage mais je trouve qu’il y a une différence entre donner son avis et dire des conneries.

20 février 2014 à 18:13
 12 

Seb, je ne sais pas qui tu es (vu que je connais un paquet de Seb, tu es peut-être l’un d’eux), mais Skl, je le connais et je sais qu’il n’a pas aimé Skyrim, ce n’est pas donc pas TESO qui risque de le séduire 🙂

Maintenant, vas-y mollo, car ton propos est un poil provocateur. Je trouve que Skl a donné un avis partial de ce qu’il a perçu du jeu et non des faits. Tu veux rétablir la vérité ? Ok, si tu juges que c’est nécessaire, mais évite le rentre-dedans sinon je montre les dents 🙂

Merci pour tes commentaires au passage.

20 février 2014 à 18:36
seb
 13 

tu défends la veuve et l’orphelin , je croyais que t’était un ours^^

21 février 2014 à 09:14
 14 

Ouaip j’en suis un, mais le seul qui ait le droit de se lâcher sur les mots dans MA caverne, c’est moi ! Je suis partial, mal embouché et je défends qui je veux ! C’est pas une démocratie ici, non mais ! 🙂

21 février 2014 à 09:19
skl
 15 

Découvrant avec pas mal de retard ce post, je trouve un peu exagérée ta réaction mon cher Seb. Que je livre mon avis concernant un jeu ne signifie nullement que tout le monde pensera comme moi. Je te rassure je ne suis pas payé par la concurrence pour faire de la désinformation. Néanmoins je te prierai à l’avenir de bien vouloir modérer tes propos. Que je n’apprécie pas les mêmes choses que toi ne t’autorise nullement à être insultant ou agressif. Je ne suis ni veuve ni orphelin mais serai ravi de m’expliquer avec toi si tu ne peux hélas concevoir le fait que ni toi ni moi ne sommes dépositaires des goûts universels. Cher Seb, entre adulte je te souhaite donc une agréable journée et souhaite à TESO plus de chances que 90% des mmo lancés ces dernières années.

9 mars 2014 à 22:46

Laisser une réponse

Nom (*)
Courriel (ne sera pas publié) (*)
Site
Commentaire

Slider by webdesign