23
Juin

Retombées Geekoactives : les Souverains

   Ecrit par : Wiz   in Cinéma, L'Ours

les_souverains_1Dans la série, « je suis allé à Geekopolis et j’y ai trouvé plein de trucs sympa », je dois dire que j’ai fais une vraie découverte. Un truc dont je n’avais jamais entendu parler et qui pourtant existe depuis pas mal de mois : les Souverains. Alors on reste dans le domaine de la web-série, mais bon sang, c’est sacrément bon. Avec cette web-série on sort complètement du cadre un peu gentillet et sans prétention (mais de qualité, hein ! ) de Noob pour entrer dans un univers noir de science-fiction/anticipation (j’ai du mal à le classer tiens… aller, on va dire contemporain-fantastique) à l’ambiance malsaine et on ne peut plus sérieuse.

Mais je m’égare. Reprenons les choses depuis le début. Lors d’une conférence de la Geekopolis, divers réalisateurs échangeaient leurs vues sur les modèles économiques qui ont contribué à l’essor de ce phénomène. Pour clore la séance, nous était donné de voir une bande-annonce de chacune des web-série phares de ces réalisateurs (sur lesquelles je reviendrai dans d’autres « retombées »). A cette occasion, « les souverains » n’est pas la seule découverte que j’ai fait, mais celle qui a le plus retenue mon attention. Car le peu d’images qu’on en voyait sonnait très « pro » et intriguait l’auteur que je suis.

les_souverains_2

Etan, l’ex-flic, raconte sa life

Je n’ai pas tardé à dévorer les 18 épisodes alors en ligne (et le 19 qui vient de sortir) de cette série pour parfaire mon éducation de spectateur-fan de Xander (Alexandre Michalak), auteur et réalisateur de la série. Et je reste baba devant autant de talent. Ce n’est pas seulement la manière dont c’est tourné (très dynamique, caméra à l’épaule), la qualité du jeu des acteurs (on dirait des pros, vraiment), les effets spéciaux (plutôt impressionnant et pas cheap au premier coup d’œil), la qualité de l’action (des scènes de combat qui sont d’un bon niveau de réalisme et à la chorégraphie crédible) ou le scénario ultra-cérébral (qui est si bien dilué dans la trame des événements qu’on se ne sent pas perdu… enfin pas trop), c’est aussi un tout, une finition au montage, et une manière de raconter l’histoire qui n’a que peu d’équivalent dans le monde de la série.

Si je voulais absolument faire un comparatif, je n’en trouverai probablement pas. Les Souverains se démarque singulièrement de ses camarades du Web et reste d’un format trop court pour s’apparenter à la série télévisée conventionnelle. Si c’était plus long, ça serait trop dilué et trop lent. Si c’était plus court, ça ne serait pas aussi facile à cerner et à comprendre. Si Xander va à l’essentiel avec un dosage quasi-parfait de rythme, d’intrigue, d’action et de suspens, il faut aussi voir que les décors, les moyens et l’ambition de l’histoire sont tous simplement bluffants. Pour une oeuvre amateur, réalisée avec un soucis du détail et un professionnalisme aussi marquant, il est important de recadrer ces commentaires et de bien les situer dans le domaine de la web-série (on dit aussi shortcom… On ne peut pas parler français 2 minutes dans ce milieu ??? 😉 ). En effet, je n’irai jamais prétendre à la qualité professionnelle de l’oeuvre (parce que les professionnels trouveraient forcément à y redire, ne serait-ce que par jalousie 😉 ), mais c’est sûrement en terme de qualité de contenu, l’une des plus réussies du genre.

les_souverains_3

Des jeunes mêlés à l’histoire

Dans tout ça, je n’ai toujours pas parlé du sujet. Un ex-flic poursuit un fugitif depuis plusieurs années. Il s’est fait viré de la police à cause de ça. Il est sûr que la personne qu’il pourchasse n’a pas vieillie depuis des dizaines d’années et qu’il était déjà là avant que lui-même naisse. Et ce qui l’intrigue, c’est une sacoche que le gars en question trimbale avec lui et sur laquelle il a l’air de veiller plus que sur sa propre vie. Il est déterminé à poursuivre la chasse et trouver son « fantôme » pour se faire réintégrer. Ça parle d’une légende aussi, comme quoi l’humanité est en danger et qu’un couple d’humains va sauver le monde et que ce couple mythique s’appelle « les Souverains ». Et c’est sur cette présentation plus que succincte que démarre l’histoire sur les chapeaux de roue. Pour en savoir plus, allez visionner la web-série. C’est gratuit (sauf le prix de votre connexion internet, il va sans dire) et il est fort possible que vous soyez accroché dès le début 🙂 .

Après avoir bien usé ma brosse à reluire, il est de bon ton de reprocher à ce petit bijou quelques défauts. En effet, chaque épisode déjà fort court (une dizaine de minute en moyenne) se voit hanté par une série d’interventions flash de certains personnages qui viennent poser devant la caméra, comme pour une interview, et sortir une phrase ou deux sur leur vie. Si la technique est intéressante pour positionner les personnages, elle devient vite rébarbative, car on revoit ces plans sur presque tous les épisodes et la manière dont ils interviennent casse parfois le rythme d’un épisode en marche. Je trouve également que certaines scènes manquent de crédibilité par rapport à l’ambition de l’histoire. Mais c’est une faiblesse générale du scénario que l’image ne peut pas combler faute de moyens. Ou disons qu’il est plus probable que le scénario soit bridé par les moyens de la réalisation, ce qui est fréquent dans ce modèle économique. Je tiens quand même à modérer l’impact de mon propos. C’est généralement une chose dont on fait abstraction lorsqu’on aborde le monde des web-séries. Par ailleurs, les moyens évoluent favorablement au fur et à mesure que l’on avance dans les Souverains, ce qui est plutôt porteur et de bon augure pour la fin qui approche.

les_souverains_4

Gaël, le jeune homme de plus de 60 ans 🙂

Cela étant, maintenant proche de la fin de la première saison (bien annoncée comme « première » saison), je me demande un peu ce qu’une deuxième nous réserve, car c’est un peu comme quand on a vu la première saison de Dexter, on a l’impression que le filon est épuisé. Espérons que Xander en a encore sous la pédale, car si ce qui suit reste dans la même veine, c’est assurément plein de promesses. A l’approche du 20ième et dernier épisode de la saison je sens quand même venir le sale cliffhanger qui va me donner envie de tuer des gens…

Les images sont tirées de l’épisode pilote de la série les Souverains. Avec l’aimable autorisation de Xander.

L’épisode pilote de la série sur YouTube. L’intégralité y sera bientôt, mais sinon passez par le site officiel.

Tags: , , , ,

Cet article a été publié le dimanche 23 juin 2013 à 18:00 et est classé dans Cinéma, L'Ours. Vous pouvez suivre les commentaires sur cet article en vous abonnant au flux RSS 2.0 des commentaires. Vous pouvez faire un commentaire, ou un trackback depuis votre propre site.

2 commentaires pour le moment

Fabien Lyraud
 1 

Je te conseille aussi la websérie GRISP Profiler, une série sur une unité d’élite de la police qui enquête sur une étrange affaire. Ou quand X-Files rencontre les experts, pour situer l’ambiance.

24 juin 2013 à 15:16
 2 

Merci pour le tuyau 🙂

24 juin 2013 à 15:21

Laisser une réponse

Nom (*)
Courriel (ne sera pas publié) (*)
Site
Commentaire

Slider by webdesign